Mal au dos ? Quels sont les différentes douleurs du bas du dos ? Quand vient-on consulter son ostéopathe pour son dos ?

Les lombalgies 

Douleurs situées à la parie basse du dos autour de la colonne vertébrale. On différencie différents types de lombalgie. Dans un premier temps l’ostéopathe va analyser et faire des tests cliniques pour différencier une lombalgie commune (lumbago, cruralgie fonctionnelle et sciatalgie…), d’origine fonctionnelle mécanique d’une lombalgie déficitaire organique (atteinte neurologique comme par exemple la sciatique lors de la présence d’une hernie discale). Dans ce dernier cas vous serez réorienté vers le un spécialiste comme un neurologue ou vers votre médecin généraliste pour un examen complémentaire spécifique comme une IRM.

Le lumbago

Le lumbago peut provenir du muscle psoas-iliaque.

Ce muscle (entre autres) est en cause lors d’un lumbago. On se baisse pour ramasser un objet et le dos est bloqué. Ce muscle a été trop sollicité auparavant, il est resté contracté et le fait de nous relever d’un coup l’a étiré trop violemment et à froid. Le lumbago est souvent appelé une lombalgie aiguë, est une entorse discale.

On a aussi pour habitude d’appeler ce type de douleurs musculaires « mal de reins » ou « tour de reins » même si l’organe rénal proprement dit n’est aucunement affecté.

Symptôme : Une douloureuse contraction des muscles au niveau des vertèbres lombaires (le bas du dos).

Cause : Une fissure du disque intervertébral et le noyau se déplace et s’engouffre dans la fissure.

Le noyau n’est cependant par sorti de l’anneau : Il ne s’agit pas d’une hernie discale (il n’y a pas de pincement de nerf) mais d’une entorse discale qui s’accompagne d’une contracture musculaire.

À la différence de la sciatique, le lumbago ne se caractérise pas par une douleur dans la fesse ou la jambe.

La cruralgie

Cruralgie : Irritation de la racine du nerf L3 et L4.

Cause : Une fissure du disque intervertébral et une compression du nerf crural ou aussi appelé fémoral.

Symptôme : Douleur du dos et/ou de la cuisse et/ou du mollet :

Cruralgie L3 : bas du dos, devant la cuisse, devant le genou.
Cruralgie L4 : bas du dos, devant la cuisse, intérieur du mollet.

La sciatalgie

La cause de la sciatalgie peut provenir du muscle piriforme ou pyramidal.
Ce muscle peut entraîner des douleurs qui ressemblent à une sciatique. Le nerf sciatique passe dans le muscle pyramidal. Ainsi, une contraction trop importante et durable de ce muscle peut entraîner des douleurs de type sciatique, mais ce n’est pas une atteinte du nerf sciatique.

Sciatalgie : Irritation de la racine nerveuse L5 et S1.

Cause : Une fissure du disque intervertébral et une compression d’un nerf sciatique.

Symptôme : Douleur du dos et/ou de la fesse et/ou de la cuisse et/ou du mollet et/ou du pied et/ou de l’orteil : – sciatique L5 : bas du dos, fesse, extérieur de la cuisse, extérieur du mollet, dessus du pied, gros orteil.

Sciatique S1 : bas du dos, fesse, derrière la cuisse, derrière le mollet, dessous du pied, petit orteil.

À la différence du lumbago, la sciatique se caractérise par une douleur dans la fesse ou le long de la jambe.

Le syndrome de Maigne

Le syndrome de Maigne est aussi appelé syndrome de la charnière dorso-lombaire. Il désigne un ensemble de douleurs dues à l’irritation de nerfs au niveau de la zone dorso-lombaire (zone de transition entre la partie haute et la partie basse du dos).

Le syndrome de Maigne est plus spécifiquement la conséquence d’une irritation des nerfs émergeant au niveau des vertèbres D12 (12ème vertèbre thoracique) et L1 (1ère vertèbre lombaire).

Causes : Le syndrome de Maigne est la conséquence d’une irritation des nerfs au niveau de la zone dorso-lombaire, c’est-à-dire la jonction entre la partie dorsale de la colonne vertébrale et la partie lombaire. Cette zone est particulièrement sollicitée car la colonne dorsale est très mobile contrairement à la colonne lombaire qui possède peu de rotation.

Une irritation des nerfs de la zone dorso-lombaire peut notamment survenir en cas de :

Dérangement intervertébral mineur au niveau de la partie postérieure de l’articulation.

Arthrose articulaire postérieure.

Pathologie discale affectant les disques intervertébraux.

Symptômes : Le syndrome de Maigne est caractérisé par un ensemble de douleurs projetées dans le bas du dos. On parle de douleurs projetées car elles ne surviennent pas au niveau de l’irritation des nerfs mais au niveau des régions innervées par ces nerfs. Dans la majorité des cas, les zones touchées sont la région lombaire inférieure, la partie supérieure des fesses, le sacrum, le pli de l’aine, les grandes lèvres ou le scrotum, la région trochantérienne (hanche) et la face latérale de la cuisse.

Les facteurs de risques des lombalgies

Les mauvaises postures

S’étendre en arrière : ventre bombé (le noyau du disque se déplace vers l’avant).

Se pencher en avant : dos rond (le noyau du disque se déplace vers l’arrière).

Se pencher pour nouer ses lacets de chaussures : éviter la flexion du tronc.

Être assis le dos arqué vers l’avant.

Se tourner sur le coté : éviter la torsion (rotation) du dos.

Se tourner sur le côté en se penchant en avant (épaules décalées sur le côté́ par rapport aux hanches).

Les bonnes postures

Plier les genoux en s’accroupissant toujours en gardant le dos bien droit.

Tenir le dos bien droit mais pas trop droit : respecter les courbures naturelles du dos.

Privilégier le port du sac à dos (les lanières sur les deux épaules).

Prendre rendez-vous